La bonne santé de votre cheval

Spread the love

chevalsantéUne fois que vous avez acheté un cheval de course qui soit en bonne santé et qui soit aussi potentiellement un cheval gagnant (compétitions de courses hippiques), il est impératif de maintenir votre animal en bonne santé. Pour cela voici mes conseils :

Lui tenir compagnie

Le cheval est un animal social. Il a besoin de la compagnie d’autres chevaux ou alors de celle de l’homme ou d’autres animaux (chèvres, ânes, chiens…) pour pouvoir être heureux et donc reste en forme, que ce soit au niveau psychique ou physique. Il ne faut donc jamais isoler un cheval qui risquerait sinon de déprimer et de développer des problèmes de comportements.

Le sortir tous les jours

Le cheval a un besoin de marcher et de courir tous les jours. Il ne peut pas s’épanouir s’il reste dans son box en permanence. Cela serait aussi très mauvais pour sa santé puisque ça nuirait à sa circulation sanguine mais aussi à sa digestion. Il est donc impératif de le faire sortir quotidiennement pendant plusieurs heures. Si vous ne pouvez pas le sortir un jour, mieux vaut alors le mettre dans un pré pour qu’il puisse être en liberté et qu’il puisse marcher et courir par lui-même.

La litière

Le cheval ne fait jamais ses besoins à côté de l’endroit où il a l’habitude de manger dans la nature. Il est donc important de choisir un endroit qui soit bien propre et aussi très sec pour lui constituer une litière. Elle doit se substituer à une litière dans un pâturage. Préférez donc de la paille de bonne qualité pour ce faire.

Le surveiller

Il faut régulièrement surveiller certains aspects de votre cheval qui sont sensibles comme surtout ses pieds. Ils doivent déjà être nettoyés régulièrement et aussi il faut s’assurer qu’ils soient seins. Les chevaux qui vivent dans des espaces confinés ont plus de chances d’être contaminés par des vers que dans la nature. Vérifiez donc aussi cet aspect et traitez-le au vermifuge de temps en temps, plusieurs fois dans l’année. Les dents sont aussi un élément clé à vérifier car le cheval mange différemment en liberté et en captivité. Il faut donc vérifier qu’il n’a pas de problèmes de surdents.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *